Casque moto intégral


Le casque moto n’est pas seulement un équipement pour le motard, c’est également un accessoire qui reflète sa personnalité. Le bon choix de ce dispositif revient à assurer non seulement la sécurité et le confort lors du pilotage, mais aussi, à confirmer le style. Il existe différents types de casques comme les casques intégraux, les casques modulables ou bien les casques jet par exemple pour les diverses pratiques de deux-roues, mais le plus sollicité reste le casque moto intégral grâce au niveau de protection élevée qu’il procure. 

Qu’est-ce qu’un casque intégral ?

Le casque intégral se reconnaît immédiatement par son design. Comme son nom peut l’indiquer, il recouvre intégralement la tête et le visage du motard qui le porte. Les pilotes l’apprécient pour sa protection optimale, son confort ainsi que son isolation acoustique. Cet équipement comporte une calotte taillée en une seule pièce. En cas de chute ou de collision, il n’y a donc pas de risque que les composants se détachent. 

Le casque intégral présente une résistance à toute épreuve. Il dispose d’une mentonnière qui a pour mission de parer les éventuels chocs sur le bas de visage et les lésions importantes. Il est généralement dédié pour deux types d’usage : 

Pour les routiers qui doivent effectuer de longs trajets

Pour les deux-roues de compétition, sur piste ou sur circuit comme les motos GP, les cross, les trails…

L’utilisation d’un casque intégral ne se limite pas cependant à ces disciplines. En effet, il peut accompagner le motard en usage quotidien pour ceux qui recherche le maximum de protection lors de leur déplacement moto. Toutefois, il atteint ses limites en été lorsque la température commence à monter du fait de sa configuration couvrante malgré la présence de ses systèmes de ventilation. 

Les casques racing

Dans la catégorie des casques intégraux racing, on retrouve les variantes hyper sportif et sportif. La première avance une structure profilée au maximum, une légèreté remarquable et une insonorisation optimale. C’est l’équipement des pilotes de motos GP et privilégié pour les courses sur piste. Il ne comporte pas d’écran solaire interne, mais est proposé avec une multitude d’écrans teintés sous différentes tonalités. Sa configuration permet également l’ajout d’un film plastique antibuée et des « Tear off ». 

La seconde version englobe les modèles de types intégraux cross. Ils sont caractérisés par une large ouverture faciale, ne comportent pas d’écran et permettent au pilote, le port de masque de protection sur les yeux. Similaires aux matériels de trails, ils embarquent une casquette au-dessous de l’écran principal, qui fait non seulement office de protection solaire, mais aussi de module de design pour le casque. 

Les casques Touring

Le casque Touring ou GT a été pensé pour accompagner les motards qui passent la plupart de leur temps sur la route ou sur des longs trajets derrière leur guidon. La configuration de l’équipement est moins technique que le modèle racing et convient pour une utilisation souvent influencée par les conditions climatiques. Dans sa conception, les fabricants misent alors sur le confort comme l’intégration d’un écran solaire intérieur s’adaptant à la luminosité, mais aussi, une mousse de haute qualité pour reposer la tête sur les trajets de plusieurs heures. 

Le casque GT présente également un poids moins conséquent pour ne pas fatiguer la nuque du motard. Le système de ventilation assure la gestion de la circulation d’air et évacue la chaleur. Il possède aussi une insonorisation acoustique optimale pour réduire les bruits de moteurs souvent incommodants sur les longs trajets.

Les options

Comme les casques intégraux se déclinent sous différentes versions, évidemment, il existe des options sur lesquelles on peut compter pour améliorer le confort lors de son utilisation. Il y a par exemple des modules pour l’écran. Si certains préfèrent les catégories standards, il y a la possibilité d’opter pour les écrans antibuée pour bénéficier d’une meilleure visibilité ou encore les variantes anti rayures. Les écrans sont aussi proposés sous diverses teintes pour préserver les yeux des éblouissements. 

On peut également compter sur la bavette pour apporter une protection supplémentaire sur le bas du visage. Sur d’autres modèles, les concepteurs réalisent des systèmes de ventilation auxiliaire pour maximiser l’aération et l’aérodynamisme. Gardez toutefois en tête que plus votre casque comporte d’options, plus il sera cher à l’achat. 

Les normes

Sécurité oblige, le port de casque est obligatoire pour tous les motards. En France comme en Europe, l’équipement doit répondre à la norme ECE 22-05. Pour les modèles intégraux, la certification est suivie de la lettre P signifiant Protective. La présence de cette homologation indique que l’accessoire répond aux niveaux de protections requises pour assurer la sécurité du pilote. Sur les casques modulables qui sont à la fois intégraux et Jets, on retrouve la norme 22-05 PJ indiquant Protective et Jet. 

Cette homologation se trouve en général sur la mentonnière du casque pour être visible. La norme ECE 22-05 sera cependant actualisée en 22-06 pour 2023 avec l’amélioration des contrôles et des conditions de sécurité afin de garantir une protection encore plus poussée pour le pilote. 

Filtres

Prix

125,00 € - 3 305,00 €

Les cookies nous permettent de mesurer notre audience, le bon fonctionnement de nos services publicitaires,
d'entretenir la relation avec vous et vous proposer la meilleure expérience possible.