Autres pièces moteur pour votre moto ou scooter


Faut-il toujours aller chez le réparateur en cas de panne ? Oui, si vous n’avez aucune notion en réparation de moto. Certains dépanneurs ont l’habitude de mentir sur le remplacement des pièces et sur leurs prix, surtout si le propriétaire n’y connaît rien. Afin de vous éviter de vous faire arnaquer encore et encore, il est nécessaire de vous informer un minimum sur votre bécane et ses composants. Le moteur est la partie qui nécessite souvent une réparation et un entretien. Vous êtes peut-être au fait de quelques pièces principales, telles que la chemise, le piston, les segments ou encore l’échappement. Mais certains sont peu fréquemment prononcés, car votre garagiste n’en fait peut-être pas beaucoup mention.

La courroie ou la chaîne de distribution

La courroie de distribution est un élément clé qui permet de transmettre la force de rotation depuis le moteur vers la roue arrière. D’une certaine manière, on peut dire que cette pièce fait avancer votre deux-roues.

Chez certains modèles de bécanes, on retrouve une chaîne au lieu de la courroie, mais le travail reste le même. Cela a un rapport étroit avec la puissance, le type, mais aussi la marque de fabrication. Les motos Cross sont par exemple dotées d’une chaîne, tandis que la Ducati use d’une courroie.

Les dimensions varient selon la vitesse maximale atteinte par votre bolide. Certains sont conçus pour résister à une importante pression, tels que les courroies pour Ducati Monster 900. Il est nécessaire de bien demander à votre mécanicien de vous donner tous les détails avant de vous en procurer par vous-même. Par ailleurs, achetez toujours un produit de vraie marque, car les articles contrefaits coûtent peut-être moins chers, mais ne durent pas très longtemps.

La commande de starter de guidon

Quand on parle de moteur, cela ne signifie pas uniquement le bloc, le carter ou n’importe quel gros composant en métal sous le carénage. En effet, d’autres pièces moteur sont nettement plus petites et peuvent être en plastique.

La commande de starter fait partie de ces constituants que les novices ne considèrent pas comme étant un composant à part entière du moteur. Cela est dû au fait qu’il se place sur le guidon et non sous la selle. Cette partie a pour rôle de connecter la batterie aux éléments qui enclenchent la bougie. Cela aura alors pour but d’envoyer des étincelles dans le moteur pour brûler le carburant.

En cas de panne de cet élément ou de la batterie, il faut actionner le kick promptement pour mettre en marche le générateur. Ce dernier produira alors de l’électricité pour donner la flammèche au moteur.

Le radiateur

Le radiateur de la moto est conçu pour évacuer la chaleur dans le moteur du véhicule. Se faisant, il évite le grippage des composants.

Pour faire simple, la forte température engendrée par la combustion du carburant réchauffe l’eau. Cette dernière est ensuite déversée dans un tuyau en caoutchouc que l’on appelle Durite. Une fois arrivée dans le radiateur, l’eau chaude est éparpillée dans plusieurs canaux connectés à des ailettes. Celles-ci captent alors le vent qui entre dans le radiateur, créé par le déplacement de la moto. Ce débit d’air va refroidir l’eau dans les canaux. Ensuite, la pompe à eau va renvoyer ce liquide vers le moteur et le cycle reprend.

Évidemment, toutes les motos ne disposent pas d’un radiateur. On en trouve par exemple chez Honda, mais pas chez les scooters. Pour ces derniers, c’est le filtre à air qui s’occupe du refroidissement du moteur.

Le silentbloc

C’est un composant en caoutchouc souple et robuste à la fois. Sa tâche consiste à absorber les vibrations causées par le fonctionnement du moteur. Ce composant permet également de réduire les bruits et d’empêcher les chocs entre les éléments du moteur, tout en les maintenant ensemble.

Si vous dépassez les 80 000 km au compteur, il est conseillé de vérifier l’état de vos silentblocs et de les remplacer en cas de besoin. Si vous ne pouvez pas ouvrir le moteur vous-même, il suffit d’écouter votre voiture. Lorsque vous sentez que les vibrations deviennent de plus en plus importantes, il est peut-être temps de s’en procurer de nouveaux.

Il est possible de trouver des silentblocs chez tous les revendeurs de pièces automoto, toutefois, assurez-vous d’aller chez un magasin renommé pour éviter d’avoir les modèles de fabrication artisanale. Ceux-là ne tiennent pas longtemps, ce qui reviendrait cher concernant la main d’œuvre.

Les cookies nous permettent de mesurer notre audience, le bon fonctionnement de nos services publicitaires,
d'entretenir la relation avec vous et vous proposer la meilleure expérience possible.